nuisipedia-scolopendre

Scolopendres

Qu’est-ce qu’une scolopendre ?

Les chilopodes, centipedes ou scolopendres sont une classe de myriapodes que nous connaissons sous le nom de mille-pattes, ce sont des arthropodes terrestres prédateurs, vénéneux et rapides qui ont de longs corps et de nombreuses pattes articulées.
Les scolopendres se trouvent principalement dans les climats tropicaux, mais elles sont également largement répandues dans les zones tempérées.

Les mille-pattes sont des invertébrés, ce qui signifie qu’ils n’ont ni squelette ni colonne vertébrale. Ils sont aussi ovipares (c’est à dire qu’ils se reproduisent par des œufs).

Leurs caractéristiques

Les scolopendres ont un exosquelette dur et des pattes articulées très segmentées (15 à 177 segments), mais avec une seule paire de pattes de marche par segment (les mille-pattes ont deux pattes par segment).

La tête d’une scolopendre a une paire d’antennes, des mâchoires (appelées forcipules) et d’autres pièces buccales. Le segment le plus antérieur au tronc a une paire de griffes venimeuses (appelées maxillipèdes) qui sont utilisées à la fois pour la défense et pour capturer et paralyser les proies.

La piqûre d’une scolopendre dans les zones tempérées peut-être similaire à la piqûre d’une abeille, mais la piqûre d’une espèce tropicale est bien plus grande et extrêmement douloureuse, laissant deux plaies noires par perforation à des distances allant jusqu’à un centimètre.

Où vivent les scolopendres ?

De nombreuses scolopendres vivent sur le sol ou dans la litière, tandis que celles qui chassent librement le sol sont nocturnes et passent la journée à se cacher sous des bûches et des pierres où elles peuvent rester humides. Elles vivent sur la terre dans des micros habitats humides (sous les roches et les bûches, dans les débris de feuilles, ou parfois dans des terriers).

Les scolopendres sont des carnivores, elles peuvent se nourrir d’insectes, de vers, d’araignées, de limaces et d’autres petits animaux, elles utilisent du venin pour tuer leurs proies. Le venin provient des glandes qui s’ouvrent presque de la première paire de pattes modifiées (qui agissent comme des crocs venimeux). Sa morsure peut être très douloureuse mais pas mortelle (sauf pour le cas de la scolopendre géante).

La durée de vie d’une scolopendre est plus longue qu’un an, chez certaines espèces elles peuvent atteindre les 6 – 7 ans.

Comment se reproduisent-elles ?

Les scolopendres filent une petite toile sur laquelle elles déposent un spermaphore (une capsule ou une masse créée par des mâles de diverses espèces d’invertébrés, contenant du sperme) pour que la femelle le consomme. Parfois, il y a une danse de cour et parfois les mâles laissent simplement les capsules pour que les femelles les trouvent. Dans les zones tempérées, la ponte a lieu au printemps et en été, mais dans les zones tropicales, il n’y a pas de saisonnalité.

Les femelles pondent leurs œufs (de 15 à 60) individuellement dans des trous creusés dans le sol, puis une fois le trou remplit elle s’en va. D’autres espèces font preuve de beaucoup plus de soin parental, les œufs sont pondus dans un nid au sol ou dans du bois pourri, la femelle garde les œufs, les protège et les lèche pour les protéger des champignons.
Les jeunes naissent avec 7 paires de pattes et obtiennent le reste par mues successives.

Contrairement aux insectes, les mille-pattes ne sont pas équipés d’une couche extérieure imperméable. Par conséquent, les scolopendres sont plus sensibles à la perte d’eau lors du processus d’évaporation.
C’est pourquoi les scolopendres recherchent des environnements humides voire très humides à l’extérieur ou à l’intérieur des maisons (salles de bains, rez-de-chaussée, sous-sols, etc.).

Conseils & remèdes scolopendres

  • Laisser entrer l’air et la lumière dans votre maison autant que possible.
  • Vérifier qu’il n’y ait pas de fuite d’eau dans vos canalisations ou dans vos évacuations.
  • Vérifier les ouvertures de votre maison telles que les fissures, les gouttières, les canalisations.
  • Faire régulièrement le ménage.
  • Utiliser un déshumidificateur

Si malgré tout le problème persiste : alors n’attendez pas plus longtemps, et contactez rapidement une entreprise spécialisée comme Nuisium Control®, pour vous débarrasser durablement des scolopendres.

famille heureuse satisfaction

100% satisfaction

Si un nouveau problème de nuisibles survient après notre rendez-vous, NUISIUM CONTROL® s’efforcera de le résoudre sans frais supplémentaires.

Retour en haut